Éditeur en ligne + Mise en page + PDF + ePub

Je voudrais inaugurer une série d’articles autour d’un nouveau projet. Et pour commencer cette série rien ne vaut une petite démo, un prototype.

L’objectif est simple et ambitieux derrière ce prototype : résoudre le plus possible de problèmes rencontrés à la croisée de l’édition papier, web, numérique (ePub).

Beaucoup de personnes, cherchent un outil simple, permettant de faire de l’édition structurée, thèses, livres, documentations… Le problème que l’on rencontre vient principalement du fait que ces documents ont de nombreuses formes, avec à chaque fois des outils et des formats peu communiquant entre eux, voir incompatibles.

L’objectif des chaînes éditoriales vise à corriger ces difficultés en s’appuyant sur un document XML maître, transformé par la suite en différents formats. Mais il faut le reconnaître, c’est bien trop lourd et trop compliqué à utiliser.

Qu’est-que nous aimerions ? Du PDF, du ePub, du web, de la mise en page, du WYSIWYG. Le top serait une application web, ou nous pourrions rédiger des documents complexes, avec une table des matières, des tableaux, des figures, des math… Gérer la mise en page afin que l’on puisse créer un PDF, tel qu’on le voit à l’écran.

L’application étant en ligne, on pourrait imaginer rédiger à plusieurs, demander la participation d’un metteur en page. Et les visiteurs, pourraient ainsi accéder au contenu, soit sous la forme de fichiers (PDF, ePub) soit en ligne, c’est à dire en flux, avec ou sans la mise en page.

Et surtout que cela soit aussi simple à utiliser qu’un bon traitement de texte !!

Ça serait sympa non ? Et bien c’est à portée de main !

Ce que je vais vous présenter est juste un prototype, une expérimentation. On retrouve dans ce prototype les bases que nous espérions. Mode lecture/édition WYSIWYG, paginé ou non, réalisation d’un PDF, avec polices incorporées, pratiquement identique à ce que l’on a à l’écran, et un début de notes de bas de page et de références croisées. Avec bien sûr des figures, des tableaux…

Ce prototype fonctionne uniquement pour l’instant avec Firefox (8+).

Nous allons voir dans cet article comment est créé le PDF.

La réalisation du PDF se fait en imprimant depuis Firefox, dans un fichier, grâce à une imprimante virtuelle installée sur L’OS (par exemple, PDFcreator si on est sur Windows). Ici on a plusieurs solutions, soit côté serveur ou un Firefox un peu spécial est installé pour créer les PDF. Ou, côté client, avec une extension pour Firefox, ou directement en imprimant la page sans les interfaces, où l’utilisateur lui-même configure la sortie.

Firefox définit un format de «papier» et des marges lors de la préparation de l’impression. L’idée est d’avoir le même format que celui qu’on a créé avec notre « éditeur paginé » et de supprimer toutes les marges. Firefox utilise deux types de marges, les unes que l’on peut supprimer depuis l’outil de mise en page, les autres depuis des préférences cachées que l’on peut atteindre en inscrivant “about:config” dans la barre d’adresse. Ces dernières préférences concernent les zones ou les imprimantes ne peuvent pas imprimer “unwriteableMargin”. Il y en a quatre « top, bottom, left, right » qu’il faut donc aussi mettre à zéro pour une impression dans l’imprimante virtuelle. La version serveur ou le plugin gèrent ces paramètres pour nous.

Pour avoir un résultat identique à l’écran, il est nécessaire d’avoir les polices installées sur son propre poste client. Bien sur si on utilise la création du PDF via le serveur c’est sur le serveur que doivent être installées les polices. J’ai utilisé dans cet exemple la police « DejaVu » qu’il vous faudra donc installer, si ce n’est déjà fait, pour créer le PDF côté client.

Le prototype (Firefox uniquement) : http://www.lescomplexes.com/experiences/projectX/

Plugin : http://www.lescomplexes.com/experiences/projectX/download/printTest.xpi

PDF que j’ai pu réaliser : http://www.lescomplexes.com/experiences/projectX/download/test.pdf

Dans un prochain article je m’intéresserai à la méthode utilisée pour la pagination et la relation avec le ePub, pour en faire un format de présentation mais aussi un format d’édition, de rédaction.

Aimeriez-vous que cette application voit le jour ? Seriez-vous prêts à y participer ?

Update : Test de détourage  :)

Tags: ,

3 commentaires pour “Éditeur en ligne + Mise en page + PDF + ePub”

  1. Karkaf dit :

    Le projet est très intéressant, et oui, j’aimerais qu’il voie le jour ! (Sans avoir aucune compétence pour y participer malheureusement.) Cependant je n’arrive pas bien à cerner l’articulation avec La Poule ou l’Œuf : est-ce une façon d’en faire une version light avec WYSIWYG, ou une toute nouvelle application destinée à des publications différentes, plus courtes ?
    Pour éclaircir ma position personnelle : j’aimerais aller plus loin que ce que je fais avec LibreOffice (notamment en production d’ePub et de beaux PDF avec typo soignée, sur des textes de quelques dizaines de pages), sans avoir bien décidé quelle solution tester. J’hésite entre Lyx (qui sort du PDF) et La Poule ou l’Œuf (a priori plus de possibilités dans les formats de sortie). L’aspect web et collaboratif n’est pas déterminant pour moi, mais je vois bien son intérêt pour d’autres usages.

  2. Les Complexes dit :

    On a toujours des compétences pour un projet libre, il n’y a pas que le code source ;)
    Si cela voie le jour, et c’est bien parti pour, ce ne sera pas une version light, bien au contraire, et tout autant capable de gérer des textes longs.
    L’approche est complètement différente, mais la simplicité, les possibilités et les performances seront bien supérieurs ! Si tu as besoin d’un beau PDF et d’un ePub, je te déconseille la poule et Lyx. Et te propose pour l’instant de continuer avec OpenOffice, d’être patient, avant que ce projet ne voit le jour. Mais si tu es pressé, de participer à ce projet, et en plus comme ça tu auras un outil qui ressemblera plus à ce que tu veux !

  3. Karkaf dit :

    OK, je serai patient ! Je manque de temps pour promettre une implication dans le projet, mais je veux bien faire des tests…

Laisser un commentaire